Reportage publié le 18 mars 2016

Retour sur notre journée d'essais à l'Anneau du Rhin avec Yamaha Suisse [page 2]

Texte de Yann

Pages

Enjoy ! La température extérieure nous annonce une piste qui risque d'être quelque peu glissante, alors le choix des premières montures sera sage. MT-09, MT-09 Tracer et XSR900, un choix qui s'avèrera raisonnable d'autant que les deux MT viennent de recevoir le TC (Traction Control). Oups ! Le premier tour terminé, la dépanneuse se lance en piste afin de récupérer une R6 et son pilote qui viennent de glisser. Piste froide, pneus neufs et froids, aucune erreur n'est permise dans ces conditions. Heureusement, plus de peur que de mal pour le pilote.

De notre côté, les tours s'enchainent et les pneus montent en température comme il se doit. Une chose est sure, le Traction Control fonctionne à merveille dans ces conditions, à chaque remise des gaz avant la ligne droite (petit traçé) le TC s'enclenche avec parcimonie. Un accessoire fort utile dans ces conditions, d'autant plus que le trois-cylindres Yamaha offre un couple exceptionnel pour cette cylindrée.

La XSR900, de son côté, ne bénéficie pas du TC, mais s'avérera une moto très prévenante et extrêment facile à prendre en main. Son look Vintage cache bien son jeux dans les enchaînements de virage, seule sa garde au sol réduite la trahira et ne lui permettra pas d'évoluer aussi vite que ses deux grandes soeurs.

Le retour au box après vingt minutes de roulage se fait avec le couteau entre les dents, nos doigts arrivant à peine à serrer les leviers tant la température est glaciale. Heureusement, les pneus chauds offrent le réconfort nécessaire à nos petites mimines avant les prochaines séances.

Les essais s'enchaînent avec la petite R3, MT-07, XJR1300 Racer, FJR1300, des modèles pas forcément faits pour la piste, mais qui démontrent le savoir-faire de la firme aux trois diapasons en terme de comportement. Bon, Monsieur Yamaha, à quand une Coupe R3 ou une Coupe petite cylindrée en Suisse ?

La FJR1300 millésime 2016 brille toujours autant avec un comportement ultra sain et une transmission désormais disponible avec une boîte à six rapports et une puissance et un couple remis au goût du jour et offrant désormais quelques 146cv et 138Nm. Les enchainements de virage se font avec douceur et démontrent une réele évolution avec l'adoption des suspensions électronique. Le pare-brise électrique permet de jouer du joystick, même en roulant. La protection offerte en mode "haut" est tout simplement bluffante, mais quelque peu pertubante sur piste, puisque du coup, la vitesse ne se ressent presque pas, nous évoluerons donc en position basse afin de mieux ressentir le vent glacial.

Autant vous dire que dans la petite ligne droite, le bébé, et ses 290kg (tout plein fait), donnait du fil à retordre au reste de la production. Cette dernière s'adjugera d'ailleurs et seulement à titre indicatif, la seconde meilleure vitesse de pointe avec 232km/h (229km/h pour la MT-09 TC et 267km/h pour la R1).

Les tours s'enchainent, les échanges de motos également et nous avons pu poser nos fesses sur les nouvelles R1 et R1M, avec quelques appréhension avec ces températures très froide. La première session se clôturera par une petite glissade d'un des nôtres. Même cocktail détonnant, pneus neufs et froids et température de piste de 4°C. Une petite salve d'applaudissement clôturera son retour dans le paddock, faut savoir être bon joueur.

L'après-midi se voudra des plus agréable avec une température proche des 12°C, une piste qui se réchauffe et des pilotes qui ont pu profiter de l'excellent buffet du circuit. Le couteau entre les dents, l'après-midi ne se fera étonnamment qu'avec des R1, allez savoir pourquoi...

Tels deux enfants dans une cour de récréation, la rédaction a profité d'une piste quasi vide pour se défouler et profiter au maximum des R1.

Le constat est sans appel, la R1 de base, si nous osons dire, et bel est bien la plus plaisante à prendre en mains et à rouler. La R1M demande un sérieux bagage pour pouvoir profiter pleinement de sa partie électronique, notamment ses suspensions. 

Vous pouvez retrouver notre essai complet : Yamaha R1 et R1M sur piste.

Fin de journée, il est temps de plier bagage, d'autant que la pluie et le vent se sont invités sur la piste.

Nous remercions le groupe Hostettler (importateur Yamaha) pour cette journée qui permet à tous de se réunir dans un cadre idéal pour échanger sur la firme aux trois diapasons.
El Yannou
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

11ème édition de la Rétro Moto Internationale de St-Cergue ce samedi – L’appel du 18 juin
La 11ème édition de la Rétro Moto Internationale (RMI) de St-Cergue aura lieu ce samedi 18 juin 2022. Venez nombreux!
Le championnat Swiss Moto Legend Trophy 2022 démarre ce weekend à Marchaux (France) - Nous serons dans la course !
Le championnat Swiss Moto Legend Trophy (SMLT) 2022 démarre ce weekend à Marchaux (France).AcidMoto.ch sera dans la course.
Le groupe Fachinetti Motos ouvre à Neuchâtel : BMW Motorrad, KTM et Triumph !
Dans la région des Trois Lacs, trois constructeurs attendaient un nouveau représentant. On sait désormais qu'il s'agit du groupe Facchinetti qui étend son réseau moto au-delà du bord du Léman.
2'000km en duo avec la Triumph Tiger 1200 Rally Pro
En mars dernier, Patrick vous a présenté la nouvelle Triumph Tiger 1200 déclinée en 5 versions. Affichant jusqu’à 25 kg de moins sur la balance que sa devancière, une silhouette affinée héritée de sa petite sœur la 900, cette nouvelle itération est plus que jamais armée pour laisser des traces de pneus sur les plates-bandes de la sacro-sainte GS !
Triumph Suisse cherche sa Speed Queen !
Dans un concours de customisation qui voit s'affronter 8 concessionnaires Triumph de notre beau pays, chacun a apporté sa touche à une Speed Twin.
A la découverte de la Tanzanie
Si je vous dis qu’il est possible de découvrir ce magnifique pays au guidon d’une moto, passer là où aucun circuit touristique ne s’arrête pour vivre l’expérience la plus authentique possible, mais sans pour autant faire l’impasse sur les attractions incontournables du pays, ça vous dit d’en savoir plus?

Hot news !

Essai Ducati Multistrada V4S Full - Un 4 cylindres addictif mais qui se mérite
C’était la nouveauté de l’année 2021 pour Ducati : une Multistrada propulsée par un moteur baptisé Granturismo. Le côté extraordinaire de ce moteur, c’est qu’il a 4 cylindres en V. Plus petit et plus léger, plus puissant en même temps. Difficile de dire non !
Essai Yamaha R7 - Attachante et efficace
Pour entrer dans le monde de la moto, nombreux sont ceux qui cèdent aux sirènes de la sportive. Reste qu’à 16 ans c'est 125cm3 et à 18 ans, 35kW, pas plus. Débarque sur le marché une nouvelle R7, qui veut bousculer la concurrence.
Yamaha Ténéré 900 – Une grande sœur pour la T7
Yamaha entend combler le vide laissé dans sa gamme par la Super Ténéré. Bientôt une Ténéré 900 ? Il semble bien que oui.
Triumph Street Triple RS-(RR ?) 2023 - Dorée à l'Öhlins
La Triumph Street Triple RS ne souffre d’aucun défaut et représente même le summum de sa catégorie. Mais voilà, pour les ingénieurs d’Hincley, apparemment, ça ne suffisait pas.
Présentation de la gamme Yamaha 2022 à l’anneau du Rhin
AcidMoto a été invité à l’anneau du Rhin par l’équipe Hostettler pour la présentation de la nouvelle gamme moto Yamaha. C’était durant cette fameuse journée où les nuages nous lâchaient une pluie teintée de sable du Sahara, donc un défi durant les essais.
Essai vidéo - Triumph Tiger 1200 GT et Rally Pro
À l'occasion de l'essai de la Triumph Tiger 1200 modèle 2022, nous avons roulé une journée sur la route et une journée en tout-terrain.