Essai publié le 15 septembre 2020

Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke

Texte de Patrick / Photo(s) de Patrick, Clem Gourio

2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !

L'année 2020 semble propice aux super roadsters gavés de chevaux, mais KTM fait coup double en sortant la 890 Duke R à côté de la 1290 Super Duke R V3 ! Oubliez la 790 Duke que vous trouviez timide, elles ont en commun une silouhette et une architecture moteur, rien d'autre.

Tour de la nouveauté

Pour doper les performances de son roadster compact, KTM a tout d'abord augmenté la cylindrée de son moteur en redimenssionnat l'alésage et la course de ses cylindres. Le moteur y gagne 91 cm3 pour atteindre 890 cm3 et la bagatelle de 121 chevaux et 99 Nm de couple ! Gagner 16 chevaux et perdre 3 kg promet d'être détonnant.

Pour plus de détails sur le reste des changements, je vous invite à lire la publication sur la fiche technique de la moto.

Arme pour la route

Un roadster mid size se sent avant-tout à l'aise sur la route. Au quotidien pour aller gagner son pain, le soir pour décompresser, le week-end pour se dépayser. Cependant la position de conduite n'invite qu'à une chose : attaquer. Sur cette moto, on devient vite déraisonnable.

Le moteur reprend dès les plus bas régime, à 3'000 tr/min il fait déjà preuve d'une fougue détonnante. Et après s'être fait arracher en avant, on est qu'à trois quarts du régime moteur dispo... Et ça continue de pousser. On a de la chance, le Quickshifter+ est sur la moto d'essai et on monte les rapports avec une grande précision sans embrayage. KTM est définitivement doué pour régler cet outil.

Dans le sinueux, c'est indescent la vitesse à laquelle on va de virage en virage. Le train avant est d'une grande précision, grâce au Michelin Power Cup dont le meilleur du grip est appliqué au sol par une fourche WP Apex entrièrerement réglable. Grâce au large guidon droit, on a une impression de contrôle permanent. La position de la selle enfin, bien plus agressive que sur la 790, limite en revanche l'utilisation au roadster. Mon collègue Steve m'a fait remarquer qu'il n'essayerait pas de sortir la jambe au lieu du genou.

Installé presque sur la roue avant, on prend la mesure de l'incroyable agilité de la 890 Duke R. En courbe elle garde inlassablement sa trajectoire, puis en sortie de virage elle se relève très vite en tentant d'arracher le bitume. Cette KTM lit la route comme un aveugle lit le braille. Difficile à prendre en défaut, elle garde sereinement le cap que la route soit bosselée ou non.

Le freinage est à la mesure du moteur et de la partie cycle : bluffant. Les deux étriers Stylema sont actionnés par un maître-cylindre Brembo RCS 19x21 qui peut faire le grand écart entre mordant et progressivité. Sur la route, j'ai préféré le laisser sur 21 et profiter de doser précisément mon freinage.

J'ai aussi préféré le mode Street parmi les réglages électronique. La prise des gaz est intuitive et permet de se discipliner en traversant des villages. Sur Sport, le tirage est plus court et presque trop pointu. 

Pour ceux qui aiment la glisse, KTM autorise désactiver l'ABS sur la roue arrière dans un mode appelé Supermoto. Ceci permet des dérives de la roue arrière en entrée de courbe car la roue posterieur peut se bloquer au frein ou en rétrogradant. En effet, le MSR (Motor Slip Regulation) est alors coupé.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Moteur inépuisable
+
Composants du freinage à la pointe (Stylema et RCS!)
+
Agilité incroyable
+
Enfin des suspensions réglables
On a moins aimé :
-
Nombreuses options payantes
-
Finition moyenne
-
Monte pneumatique d'origine, pas du tout faite pour la pluie

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
890 Duke R
Année :
2020
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre parallèle
Cylindrée :
890 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection direct
Performances
Puissance max. :
121 ch à 9'250 tr/min
Couple max. :
99 Nm à 7'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Embrayage Antihopping PASC™, actionnement mécanique
Partie cycle
Châssis :
Cadre acier chrome-molybdène avec moteur porteur comme élément participant à la rigidité du cadre, revêtement époxy
Suspension AV :
WP APEX 43 entièrement réglable
Course AV :
140 mm
Suspension AR :
WP APEX Monoshock
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
2x étriers fixes radiaux à quatre pistons monoblocs Brembo Stylema disques ø320mm
Frein AR :
Étrier flottant à un piston Brembo, disque ø240mm
Dimensions
Hauteur de selle :
834 mm
Poids à sec :
166 kg
Coloris disponibles
Coloris :
Blanc et orange
Catalogue
Prix de vente :
CHF 12'999.-
Hors frais de livraisons
En ligne :

Plus d'articles Moto

Yamaha MT-09 2021 - Difficile de renouveler une légende
Depuis 2013, la MT-09 a propulsé Yamaha dans une nouvelle ère qui ne vous a pas échappé. Sept ans après, la marque doit miser gros pour assurer la relève.
Annulé ! - Marché International Motocross et Racing de Sursee (LU) 2020
Dans la situation actuelle, il semble illusoire de réunir un grand nombre de personne en un même lieu, même en plein air.
Serait-ce la version finale de la Harley Davidson Pan America ?
Alors que le prototype semblait assez abouti, il restait des éléments de mystère qui pourraient bien être dévoilés.
Ducati passe la Streetfighter V4 S en mode furtif (Dark Stealth)
Si en plus du bruit de l'échappement, le rouge attire trop l'attention sur vous et la Streetfighter V4 de vos rêves, Ducati a la solution.
BMW présente la R18 Classic et 4 toutes nouvelles R Nine T !
Le Vintage, c'est devenu une vraie machine à cash pour BMW. La R18 a ouvert la porte de la deuxième salve, la R18 Classic et la R Nine T s'engouffrent dans la brèche.
Course de côte de Verbois 2020 – Billet du bord de « piste »
Ce 64ème opus de la course « intergalactique » de Verbois aura eu lieu, cette fois-ci c’est sûr.Mais sur un seul jour, le samedi 17 octobre 2020.

Hot news !

Triumph Trident – Le constructeur anglais dévoile sa chasseuse de MT-07
Le constructeur anglais maîtrise à merveille l'art de la communication et dévoile peu à peu ce que sera sa Trident qui est annoncée comme un roadster au tarif serré et qui arrivera au printemps 2021.
L'Aprilia Tuareg 660 surprise lors de ses premiers roulages
Elle était attendue depuis sa vague annonce lors du salon EICMA de Milan l'année passée. En voici les premiers clichés (de médiocre qualité) lors d'un roulage, l'Aprilia Touareg 660 entend bien venir se mêler à la guerre des Adventures mid-size.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.