Article du 31 mai 2012

Indiquer la position des radars par des marquages au sol peut coûter cher !

Texte de Yann / Photo(s) de Le Progrès

Depuis quelques semaines, des marquages au sol indiquant la position des radars sur les routes jurassiennes fleurissent (notre article).

Aujourd'hui, les forces de l'ordre interpellent et verbalisent les "marqueurs de la route". Il est évident que faire des marquages sur route est interdit, mais qu'en est-il lorsque la Petite Reine fait le tour de France et que des kilomètres de route sont couverts par le nom des différents coureurs ?

Voici le communiqué que nous venons de recevoir de la part de la FFMC 39. N'hésitez pas à donner votre avis sur notre page Facebook.

 

Par ce communiqué, la FFMC du Jura et la Mutuelle des Motards annoncent à tous les motard(es) du Jura et des départements limitrophes qu’elles ne collaboreront plus avec la Préfecture du Jura et les services de l'Etat pour l’organisation de la journée des braves qui doit se dérouler au circuit du Miroir le 29 Juin 2012.

En effet, après avoir travaillé pendant des années avec intelligence avec les forces de l'ordre (journée des braves, motard d'un jour…), celles-ci ont rompu le pacte tacite qui existait entre nous.

Le samedi 19 Mai 2012, alors que trois de nos adhérents et un sympathisant étaient en train de marquer symboliquement sur la chaussée, à l'aide de peinture de chantier  (durée de vie 5 à 8 mois), l'emplacement du radar de la route de Tourmont à Poligny, la maréchaussée a cru bon de les verbaliser pour "dégradation légère".

Pour la FFMC un radar qui flashe ne remplit pas son rôle de dissuasion. En effet, si les radars sont implantés sur des endroits dangereux ou accidentogènes comme on nous l'explique depuis des années, il faut faire ralentir les usagers. Notre marquage au sol par sa visibilité contribue à les faire ralentir et joue son rôle préventif à l'aggravation d'un accident éventuel, donc nous faisons bien de la sécurité routière et non rentière. Nous ne comprenons pas l'acte de verbalisation.

Mais la maréchaussée ne s'est pas contentée de cette action éminemment contestable. Son militaire est allé plus loin en verbalisant l'un de nos adhérents pour stationnement dangereux alors que son véhicule était garé sur le bas coté. Le véhicule ne débordait que de 5cm sur la chaussée et la route est, à cet endroit une ligne droite de plusieurs kilomètres : aucune côte, aucun virage, donc une lisibilité et visibilité excellente. Où est le danger ?!…

On accuse aussi nos adhérents d'avoir tenu des propos inadéquats.

Ils auraient dit à ce militaire qu'on avait l'aval des autorités. Bien que motards, nous avons un cerveau et nous nous en servons, nous savons qu'il est impossible que l'on ait ce genre d'autorisation. En revanche, ce qui est vrai c'est que certaines autorités savaient que la FFMC39 allait effectuer un marquage au sol, ce qui a été dit à ce militaire.

Devant l'incompréhension des autorités et la décision de la préfecture de maintenir la participation des forces de l'ordre à la journée des braves, nous appelons les motards à ne pas s'inscrire et nos partenaires proches à refuser de participer à cette journée.

On ne peut accepter d'être courtisés ou de servir de caution lorsqu'on a besoin de nous et d'accepter le bâton et les coups de la machine à répression à la première occasion.

C'est avec un réel regret que nous mettons fin à cette "coopération" avec les forces de l'ordre, car nous partions du principe qu'entre personnes responsables il était possible de faire du bon travail (tout en se respectant mutuellement) en direction d'une meilleure prévention et un meilleur partage de la route. Aujourd'hui, force est de regretter que nous ne sommes plus dans cette disposition.

Devrait-on aussi de notre côté envisager de nous constituer partie civile lors d'éventuels accidents oû l'un des nôtres serait blessé, ou pire, par la faute d'infrastructures dont l'entretien serait délaissé et qui auraient donc été victimes de "légères dégradations" ?…

El Yannou
Source :  FFMC39
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Swank Rally di Sardegna : une 3ème édition qui bat tous les records!
Avec 160 participants, soit le double de l’édition précédente, une météo presque estivale, une organisation rodée et quatre étapes aussi belles que variées, cette 3ème édition du Swank Rally est une réussite sur tous les points. Il ne fait aucun doute que le Swank est en train de devenir l’un des rendez-vous incontournables de tous les amateurs de la discipline.
BMW K 1600 GS Mammoth – Le retour du mammouth
Le retour du mammouth est à l’ordre du jour, tant sur le volet du règne animal que dans notre monde du deux-roues. Celui dont on va traiter on le doit à Nico Bakker.
Essai Fantic Caballero Rally : Le retour des "gromonos" ?
Légère, maniable et accessible, la Fantic Caballero 500 dans sa déclinaison "Rally" reprend le meilleur du passé.
Comparatif des sportives de rêve à Alès - La Ninja rencontre la R1M et la M1000 RR
Pour qui veut débourser entre CHF 19'990.- et 37'900.- pour une sportive, il faut être sûr de son coup au moment de signer le bon de commande. Entre 2 japonaises et une européenne, le choix serait difficile si on avait pas la piste d'Alès à dispo pour les départager.
Schallenberg Classic 2021 - Un weekend d’immersion (partie 1/2)
J'arrive au Schallenberg Classic un vendredi en fin de journée et yes, j'ai eu le tracé pour moi tout seul !
Aprilia Tuareg 660 - Place à la vidéo
Alors qu’elle sera officiellement présentée dans quelques semaines lors du salon EICMA de Milan, l’Aprilia Tuareg 660 se dévoile chaque jour un peu plus notamment au moyen de la dernière vidéo publiée par le constructeur de Noale.

Hot news !

Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.
Essai de la Zero SR/F : Silence, ça pousse!
Essai d'une moto branchée qui risque de vous surprendre.
Aprilia RSV4 Factory 2021 - A la pointe de l'efficacité
10 jours d'essai au guidon d'une Aprilia qui ne cesse de s'améliorer avec les années.
Cette fois c'est officiel, la Yamaha YZF-R7 va faire son retour
Les documents CARB (California Air Resources Board) sont comme les enfants et les leggings : ils ne mentent pas ! Et c'est en les consultant qu'on peut voir qu'une Yamaha YZF-R7 va faire son retour en 2022.