Essai publié le 15 juillet 2020

Kawasaki Z900 vs. BMW F900 R - Duel au sommet du marché roadster

Texte de Patrick / Photo(s) de Patrick

Cette année 2020, si particulière, verra quand même l'énorme succès de la nouvelle Kawasaki Z900 sur le marché. Face à elle, BMW présente son premier roadster mid-size convaincant, la F900 R. Sérieuse concurrente ou pétard mouillé ? Elles ont les deux 900 dans le nom, laquelle aller chercher en concession ?

En attendant, je pose la question, mais vu le succès de ces 2 motos, la disponibilité pour cette saison risque d'être très limitée. Kawasaki peut se targuer d'immatriculer 832 unités de son roadster phare, modèle A2 et full cumulés. Les livraisons BMW ont commencé plus tard, fin juin on comptait 170 immatriculations ce qui la met en 7e place des roaster mid-size, à la poursuite des 790 Duke, GSX-S 750, CB 650, XSR 900 et MT-09.

Sur ce segment se côtoient de nombreux roadsters à la conception très différente. On trouve des bicylindres, trois cylindres et des quatre cylindres. Certains avec cadre treillis en acier, d'autre avec un châssis en aluminium, le tout pour un prix oscillant entre CHF 9'500 et CHF 11'000.-. Dans ce comparatif, c'est la BMW qui est moins chère sur le papier : CHF 9'900.- contre CHF 10'590.- la Kawasaki.

Joute d'équipement et d'économies

Pour offrir un roadster mid-size le plus efficace possible, il doit être bien équipé. Seulement l'équipement pléthorique, c'est l'ennemi du prix compétitif ! Normalement, nous aurions dû recevoir une F900 R d'entrée de gamme et la logistique nous a joué des tours.

Nous nous retrouvons juchés sur une F900 R dotée de toutes les options d'usine, sauf le rebaissement. San Mariono Blue (+120.-), Pack confort (+430.-), Pack Dynamic (+760.-), Pack Tourism (+710.-), Emergency Call (+310.-), Contrôle de pression des pneus (+220.-), pare-brise (+100.-), portent la facture à CHF 12'550.-. Notez que la seule option qui a effectivement un impact sur le pilotage est l'ESA Dynamic du pack Dynamic; qui permet de raidir l'amortisseur arrière, la fourche n'étant pas concernée. 

Voyons les équipements de la Kawasaki : pour la première fois, elle embarque le contrôle de traction KTRC, ce qui implique une commande de gaz électronique qui permet aussi d'avoir des modes de conduite (Rain-Road-Sport) avec une courbe de réponse de la poignée de gaz différente. La Z900 a aussi troqué son tableau de bord monochrome pour un écran couleur de 10.1cm de diagonale compatible bluetooth. Enfin, la marque reste fidèle à une centrale ABS standard. La fourche ainsi que l'amortisseur sont réglables.

La BMW en fait un peu plus : ils ont apposé leur grand écran TFT de 16.5cm de diagonale qu'on retrouve sur toute la gamme, qui peut notament afficher la navigation depuis un smartphone. DTC et MSR (contrôle de traction et régulation de frein moteur) sont de série, comme les 2 modes de conduite Rain et Road. Enfin BMW a quand même équipe la F900 R de l'ABS Pro, soit l'ABS actif en courbe de la marque allemande. Pour faire la différence, elle embarque aussi le Shifter Pro pour monter et descendre les vitesses sans embrayage. Sans l'option ESA, la suspension n'est en revanche pas réglable. 

En opposition directe, on ajouterait la suspension ESA à la BMW pour CHF 450.-  (portant le prix de vente à CHF 10'850). Ainsi les suspensions seront semblables sur les deux motos car réglables. Ceux qui privilégient le pilotage préféreront probablement la Z900 pour sa fouche réglable, ceux qui sont plus technologie sélectionneront l'allemande qui offre le shifter et un ordinateur de bord plus complet.

Le look fait beaucoup

Chacun pourra se faire son avis, mais voilà ce qui attire mon attention sur ces 2 motos. La BMW d'abord semble belle de loin, son look me convient mieux dans les grandes lignes. Mais quand on s'approche, je suis déçu de voir où en sont arrivés les Bavarois pour casser les prix.

Autant de plastique, dont l'ajustement laisse souvent à désirer, c'est indigeste. Insérez par exemple la clé dans la serrure pour retirer la selle, tout bouge sous vos doigts et ne renvoie pas le ressenti de qualité auquel on s'attend. Même chose pour le garde-boue en plastique noir, tellement fin qu'il rappelle la carroserie de voitures télécommandées Tamiya.

De part et d'autre de la fourche, on voit les deux canaux qui rejoignent la boîte à air. Ces tubes en plastique sont assez disgracieux et mériteraient d'être dissimulés. Heureusement que tout les câblages sont proprement posés et ne dépassent pas.

A côté d'elle, la Kawasaki fait presque allemande, à l'exception du design tout droit sorti du monde des mangas. Le cadre treillis en acier peint en vert pailleté tranche avec la carrosserie noir profond et gris anthracite, deux peintures bien réalisées. Il y a bien quelques caches plastiques qui ne sont pas nécessaires, mais la qualité perçue reste satisfaisante.

Seul les commodos de la japonaise peuvent jalouser ceux de l'allemande, plus précis à utiliser et heureusement vu le nombre de fonctions. L'échappement est lui mieux réussi sur la Kawasaki, bien qu'il arrive qu'on le touche du pied lorsqu'on change d'appui. Mais c'est de l'ordre ergonomique, pas esthétique.

Pages de l'article :

Pages

AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
BMW
Modèle :
F900R
Année :
2020
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Bicylindre 4 temps refoidi par eau avec quatre obus de valves par cylindre actionnés par le levier oscillant, deux arbres à cames en tête et lubrification par carter sec
Cylindrée :
895 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
105 ch à 8'500 tr/min
Couple max. :
92 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine à joints toriques
Boîte :
6 rapports à commande par crabots, intégrée au carter moteur
Embrayage :
Embrayage multidisque (anti-dribble) en bain d'huile, à commande
Partie cycle
Châssis :
Cadre poutre tubulaire en acier de conception bouclier
Suspension AV :
Fourche Upside-down, Ø 43 mm
Course AV :
135 mm
Suspension AR :
Double bras oscillant en aluminium avec combiné ressort/amortisseur central directement articulé, à ressort hydraulique réglable, amortissement réglable en détente
Débattement AR :
142 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque flottant, Ø 320 mm, étriers à 4 pistons à fixation radiale
Frein AR :
Frein monodisque, Ø 265 mm, étrier flottant 1 piston
Dimensions
Longueur :
2'140 mm
Largeur :
815 mm
Hauteur de selle :
815 mm
(option d'usine surbaissement 775 mm, option d'usine double selle basse 790 mm, accessoire selle haute 835 mm, accessoire selle confort 840 mm, accessoire selle extra haute 865 mm)
Poids total :
211 kg
Réservoir :
13 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Black Storm Metallic
 
Style Sport
 
San Marino Blue Metallic
Catalogue
Prix de vente :
CHF 9'900.-
En ligne :

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Kawasaki
Modèle :
Z900
Année :
2020
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en ligne, 4 temps
Cylindrée :
948 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
Injection: Ø 36 mm x 4 avec papillons secondaires
Performances
Puissance max. :
125 ch à 9'500 tr/min
Couple max. :
98.6 Nm à 7'700 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisques à bain d'huile, avec Contrôle de traction (KTRC)
Partie cycle
Châssis :
Treillis, acier à haute résistance
Suspension AV :
Fourche inversée Showa de 41 mm, réglage en détente et précharge
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Amortisseur horizontal «Back-link» à gaz, réglage en détente et précharge
Débattement AR :
140 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Doubles disques en pétales semi-flottants de 300 mm. Deux étriers à 4 pistons opposés
Frein AR :
Simple disque en pétales de 250 mm. Étrier à simple piston
Dimensions
Empattement :
1'455 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
210 kg
Réservoir :
17 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Metallic Graphite Gray / Metallic Spark Black
 
Candy Lime Green / Metallic Spark Black
 
Pearl Blizzard White / Metallic Spark Black
 
Metallic Spark Black / Metallic Flat Spark Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 10'590.-
Inclus frais de transport
En ligne :

Plus d'articles Moto

La Husqvarna Norden 901 va bientôt entrer en production
Elle avait fait grand bruit lors du salon EICMA de Milan 2019 en confirmant l'intérêt du public pour les motos typées Adventure, la Husqvarna Norden 901 va entrer en production pour une commercialisation vraisemblablement en 2021.
Une aéro active sur la future S1000RR ? C'est possible
Après avoir conquis le microcosme du MotoGP, les appuis aérodynamiques font leur place sur les modèles de série afin de pouvoir courir en World Superbike, la prochaine en date à en bénéficier sera vraisemblablement la BMW S1000RR et ils seront actifs.
Honda Chopper Lil' Pussy by Zambrag – Le Dax ultime made in Bali
Le mot "chopper" est quasiment indissociable de chromes rutilants, de gros V2 qui sent bon l'huile chaude et le gros couple. Mais ça c'était avant de voir le Honda Dax "Lil' Pussy" qui sort des ateliers Zambrag à Bali.
Essai KTM 890 Duke R - Super Scalpel, mais pas Super Duke
2 ans déjà que la 790 Duke est sortie, premier bicylindre en ligne de la marque Autrichienne. Entre la toute première image saignante et la moto finale on avait perdu un peu d'éclat. Du proto 2016 à la 890 Duke R, on s'y retrouve beaucoup plus !
Bagarre de trail, KTM dégaine la 1290 Super Adventure 2021
On sait que la 1290 Super Adventure doit se renouveler pour passer la couperet de la norme Euro 5. Sur ces photos du prototype, on ne doute pas que cet énorme échappement est là pour ça.
La Ducati Multistrada V4 2021 surprise lors d'un roulage enduro
Suite aux apparitions lors de test sur route et d'homologation, nous avons déjà partagé un certain nombre de photos. Elle a récemment été surprise sur une piste proche de l'usine.

Hot news !

Une Aprilia RS400 dans les tuyaux ?
L'usine de Noale a régné durant les années nonante sur le monde des petites cylindrées avec feu sa RS125 qui était la digne héritière de la moto de Grand-Prix, depuis l'avènement du quatre-temps, le constructeur se fait plus discret mais cela pourrait changer…
Une Yamaha Ténéré 300 dans les tuyaux ?
Après l’ère des sportives puis celle des roadsters, il semble bien que les Adventures aient le vent en poupe depuis peu. Pour s’en convaincre il suffit de voir l’offre grandissante qui s’adapte à la demande.
Aprilia RS660 – Le premier teasing est en ligne
Surprise à plusieurs reprises lors des tests sur route, Aprilia lève le voile sur la très attendue RS660 dans un teasing qui bouge.
BMW F900 XR vs. Yamaha Tracer 900 GT - Duel de voyage en 900 cm3
Le nouveau roadster de la marque allemande a fait l'objet d'un comparatif face au leader du marché, la Kawasaki Z900. Pour la déclinaison plus trail, la F900 XR, on a choisi de l'opposer à la Yamaha Tracer 900 GT.
Essai Honda CB1000R Neo Sports Café - Sortie de léthargie
La précédente CB1000R, c'est une des premières motos qu'on avait essayé sur le site en 2010. Depuis tout ce temps, elle n'aura changé qu'en 2018. Mais que s'est-il passé en 8 ans de développement ? Bah euh...
Essai KTM 390 Adventure - Elle doit être prise au sérieux
A l'annonce de sa sortie, j'étais sceptique. Je n'ai jamais vu une moto de ce segment sur nos routes, alors pourquoi celle-ci devrait marcher ? D'abord parce que l'Europe n'est pas le marché cible et ensuite parce qu'elle est vachement bien cette 390 Adventure !!