Article du 11 février 2021

Mais pourquoi les MotoGP sont-elles devenues si moches ?

Texte de Phoukham Phothirath / Photo(s) de Mecum Auctions & Ducati

Le 28 avril prochain, c’est sûr, j’aurai ce petit pincement au fond de mon cœur lorsque j’imaginerai le dernier coup de marteau résonner dans cette salle des enchères de Las Vegas*...

Et je saurai pertinemment que la plus belle des motos de course aura trouvé une nouvelle maison et qu’elle sera choyée par un futur propriétaire (aussi riche que) passionné… Elle ? C’est une moto de course des années 90. Que dis-je, c’est bien plus qu’une simple moto de course, plus que n’importe quelle moto de course. C’est le design réincarné en moto de compétition - son dessin est harmonieux et ses courbes, ô combien grâcieuses. Le design est limpide: c'est fluide, c’est beau. L’air n’est pas piégé, il n’est pas contraint, à peine canalisé… C’est un allié, qui glisse le long des flancs du carénage ou remonte le long de cette bulle (un poil courte...) ricochant sur le haut du casque pour aller ensuite épouser le dos du pilote et terminer sa course en se dispersant dans des turbulences infinies au niveau du dosseret de selle (un poil long…).

Dans l’âpre bataille du championnat, c’est une ballerine aux pieds agiles. Dans les bagarres en paquet, c’est un missile rouge à la charge stridente et aux vocalises d'un autre temps. Jeune en âge mais au pédigrée déjà éloquent. Cette moto a croisé le v4 avec des YZR, des NSR et autres RGV**, rien que ça!

C’était l’époque de la chevauchée sauvage, l'ère des mécaniques violentes et sans filtre, le royaume des des volutes bleutées et des ruades fatales. Elle renvoie à cette époque glorieuse, désormais révolue, des cylindres à trous. Celle de ses pilotes que sont John Kocinski, Eddie Lawson et Alex Barros, mais aussi leurs concurrents Wayne Gardner, Kevin Schwantz, Wayne Rainey. Pour ne citer qu’eux. L’âge d’or. Époque fascinante...

Alors merci, Messieurs les frères Castiglioni, d’avoir ressuscité Cagiva. D’y avoir cru, encore et encore. Plus que de raison. Parfois envers et contre tous. D'avoir osé. Obstinément. Merci d’avoir tant donné et tant poussé Cagiva, le Petit Poucet, contre les usines japonaises… David contre Goliath. Et puis vint ce jour où la Cagiva monta sur la plus haute marche du podium, avec Eddie Lawson à son guidon, réalisant ainsi et votre rêve et le sien. C’était un 12 août 1992 au GP de Hongrie, sur le Hungaroring. La Cagiva pouvait gagner. Puis vint John Kocinski, le turbulent, le mal-aimé, et avec lui fut conçue la V593 en 1993, puis la V594 en 1994... Et avec lui, d'autres victoires. Merci, merci encore de les avoir créées aussi belles. D’avoir mis ce missile rouge sur orbite, et donné naissance à une telle bombe anatomique sur deux roues. Belle. Explosive. Rapide. Victorieuse…

Perdu dans mes rêveries de courbes sensuelles et de volutes bleutées, je fus réveillé brutalement en ce mardi 9 février 2021. Ducati vient de présenter les montures de Pecco Bagnaia et Jack Miller pour la saison 2021.

Réveil brutal. Choc visuel. C'est déstructuré, c'est optimisé pour aller dégommer le dernier millième, c'est efficace, ça va (très, très) vite. Chaque détail transpire la vitesse, chaque maillon est pièce d'orfèvrerie et le résultat d'heures de jus de cerveau et de simulations. Mais n'empêche:  l'élégance et le design italiens en ont pris un coup.

Forme et fonction, éternel débat.

* La Cagiva V593 que John Kocinski mena à la victoire à Laguna Seca en 1993 (après une bagarre avec Kevin Schwantz et Mick Doohan) sera mise aux enchères par Mecum Auctions, à Las Vegas. Enchères dont elle sera la vedette, à n’en pas douter.
**C’est un v4 deux temps, de 80 degrés d’angle en alliage de magnésium qui développe 185 cv à 12’600 tours/min. Les jantes et rotors sont en carbone, ainsi que le bras oscillant (qui aurait coûté la bagatelle de 100'000 $/pièce). L’ensemble est donné pour 135kg.
Foux Foux
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Moto

Norton V4CR, le réveil de la bête ?
Norton fait son retour sur le devant de la scène avec un roadster "café-racer corsé"
Essai Ducati Panigale V4S 2022 - L'expérience au service du pilote
Ducati accumule énormément d'expérience en compétition puis un jour, tout est rassemblé dans une moto qui doit devenir une référence. Place au récit d'une journée extraordinaire.
le calendrier des HAT Series 2022 est en ligne!
Les dates des HAT Series 2022 sont désormais en ligne, c'est le moment de sortir votre agenda pour réserver vos weekends! On espère que la situation 2022 ne perturbera pas ce beau programme et que le HAT Master Balkans puisse cette fois avoir lieu!
Essai Triumph Speed Triple 1200 RR 2022 - Le sport et la classe "so British"
Avec sa Speed Triple 1200 RR, Triumph prend le monde des supersportives à contre-pied a. Ne serait-ce pas la sportive manquante ou l’évolution ultime du Café Racer ?
KTM 1290 Super Duke GT, léger facelift pour la voyageuse
La voyageuse grand tourisme de KTM a entièrement été renouvelée en 2018, 2021 est l'occasion d'y ajouter quelques fonctions et changer son look.
EICMA 2021 - Toujours plus vite, la nouvelle Ducati Panigale V4 2022
Depuis son arrivée en 2018, la Panigale V4 fait se tourner les têtes et tous les deux ans Ducati se penche à nouveau dessus pour la rendre plus efficace.

Hot news !

Essai-bis Triumph Speed Triple 1200 RS 2021 - Deux salles, deux ambiances
Réaliser l'essai d'une moto sur un circuit mène forcément à ne pas contenter ceux qui n'ont aucune affinité avec cette activité. Seulement quand Marc parle de "Couteau Suisse" pour ce roadster british, il faut bien continuer à faire le tour de son utilisation.
Essai Fantic Caballero Rally : Le retour des "gromonos" ?
Légère, maniable et accessible, la Fantic Caballero 500 dans sa déclinaison "Rally" reprend le meilleur du passé.
Comparatif des sportives de rêve à Alès - La Ninja rencontre la R1M et la M1000 RR
Pour qui veut débourser entre CHF 19'990.- et 37'900.- pour une sportive, il faut être sûr de son coup au moment de signer le bon de commande. Entre 2 japonaises et une européenne, le choix serait difficile si on avait pas la piste d'Alès à dispo pour les départager.
Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.