Article du 20 janvier 2021

Roadsters de moyenne cylindrée : KTM étoffe son offre avec la 890 Duke

Texte de Phoukham Phothirath / Photo(s) de Schedl R./J. Lissimore

C’est un segment particulièrement concurrentiel du marché moto – doux euphémisme. Ce cœur de gamme est bien plus qu’un segment, c’est un champ de bataille, dans lequel les constructeurs se livrent une âpre concurrence, une lutte à couteaux tirés. Et KTM de se jeter dans la bagarre. 

La firme autrichienne affûte son offre et dégaine la 890 Duke, qui vient ainsi épauler une 890 Duke R sortie un an plus tôt et qui défendra la marque orange au beau milieu des MT-09, Z900, Street Triple R et autre (nouvelle) Ducati Monster 950.

Ce modèle remplace la 790 Duke et, au passage, le moteur LC8c Euro5 voit sa cylindrée passer de 789 à 889 cm3, avec une puissance de 115 chevaux à 9’000 tours et un couple de 92 Nm à 8’000 tours. Ce supplément de 100 cm3 apporte un bonus de 10 chevaux par rapport à la 790 et il met surtout la 890 à 6 canassons de sa version « R », appelée aussi le « Super Scalpel ».

Dans sa version 890 Duke L, la puissance culmine définitivement à 95 ch, permettant de réduire sa puissance à 35 kW pour les besoins du permis A2/A limité.

Ce moteur est enchâssé dans un cadre treillis en acier, qui a la particularité d’intégrer le moteur comme élément porteur et qui se prolonge sur un bras oscillant en aluminium. Cette conception permet de contenir l’embonpoint et, ainsi, le poids à sec de la machine n'est que de 169 kg, un chiffre identique à celui de la 790 Duke. Quant aux suspensions, on se situe un cran en dessous de ce qui équipe la 890 R, mais on reste chez WP, avec une fourche inversée Apex de 43 mm non réglable, couplée à un amortisseur réglable, lui, en précharge.

La 890 est plutôt bien nantie au niveau des équipements électroniques, avec un « Ride by wire », une centrale inertielle 6 axes, un écran TFT avec affichage des modes de conduite. Ces derniers gèrent la réponse de la poignée des gaz, du contrôle de traction, la façon dont la puissance est délivrée et le niveau d’intervention de l’anti-wheeling: les modes « Rain », « Street » et « Sport » sont ainsi disponibles. Un mode Track entièrement paramétrable est également disponible en option. En option également le quickshifter, ainsi que le simulateur de départ arrêté.

En série, on trouve également un ABS actif sur l'angle (cornering ABS). Le freinage est optimisé par rapport à la 790, avec de nouvelles plaquettes pinçant des disques de 300 mm de diamètre. La selle, quant à elle, culmine à 820 mm du sol, soit quasiment la même hauteur que sur la 790, à 5 mm près. Enfin, on y trouve aussi des phares à LED, ainsi que les nouveaux pneumatiques Continental ContiRoad. En terme de connectivité, la 890 Duke jouit de la compatibilité avec l'application KTM MY RIDE.

Le look est également mis à jour, avec un réservoir qui devient orange sur l'une des deux versions. Et si jamais la nouvelle Duke n’est toujours pas à votre goût, il est toujours possible de piocher dans la gamme des accessoires KTM PowerParts ! Sur tout ces photos on voit le silencieux Akrapovic qui est évidement un accessoire, tout comme les leviers réglables et repliables ou les pièces anodisées orange.

Les motos de démonstration devraient être livrées début février pour ensuite un approvisionnement régulier à l'horizon de la mi-mars 2021. Le prix de vente est fixé à CHF 11'590.-, tant pour la 890 Duke que la 890 Duke L.

Foux Foux
Source :  KTM Sportmotorcycle GmbH
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
890 Duke
Année :
2021
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Bicylindre parallèle,
Cylindrée :
889 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection directe
Performances
Puissance max. :
115 ch à 9'000 tr/min
Couple max. :
92 Nm à 8'000 tr/min
Transmission
Finale :
par chaîne
Boîte :
6 rapports avec Qucikshifter+ optionnel
Embrayage :
Embrayage Antihopping PASC™, actionnement mécanique
Partie cycle
Châssis :
Cadre acier chrome-molybdène avec moteur porteur comme élément participant à la rigidité du cadre, revêtement époxy
Suspension AV :
WP APEX ø43mm
Course AV :
140 mm
Suspension AR :
WP APEX Monoshock
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant ø 300mm avec étriers 4 pistons
Frein AR :
Étrier flottant à deux pistons, 240mm de diamètre
Dimensions
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
169 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Orange
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 11'590.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

2'000km en duo avec la Triumph Tiger 1200 Rally Pro
En mars dernier, Patrick vous a présenté la nouvelle Triumph Tiger 1200 déclinée en 5 versions. Affichant jusqu’à 25 kg de moins sur la balance que sa devancière, une silhouette affinée héritée de sa petite sœur la 900, cette nouvelle itération est plus que jamais armée pour laisser des traces de pneus sur les plates-bandes de la sacro-sainte GS !
Triumph Suisse cherche sa Speed Queen !
Dans un concours de customisation qui voit s'affronter 8 concessionnaires Triumph de notre beau pays, chacun a apporté sa touche à une Speed Twin.
A la découverte de la Tanzanie
Vous avez peut-être un pote sportif qui a partagé des selfies de son sommet du Kilimandjaro, un couple d’amis qui vous a fait rêver avec une carte postale de leur lune de miel sur les plages immaculées de Zanzibar ou encore ces voisins bobos qui sont partis en safari photo dans la réserve du Serengeti? Si je vous dis qu’il est possible de découvrir ce magnifique pays au guidon d’une moto, passer là où aucun circuit touristique ne s’arrête pour vivre l’expérience la plus authentique possible, mais sans pour autant faire l’impasse sur les attractions incontournables du pays, ça vous dit d’en savoir plus?
Essai Ducati Multistrada V4S Full - Un 4 cylindres addictif mais qui se mérite
C’était la nouveauté de l’année 2021 pour Ducati : une Multistrada propulsée par un moteur baptisé Granturismo. Le côté extraordinaire de ce moteur, c’est qu’il a 4 cylindres en V. Plus petit et plus léger, plus puissant en même temps. Difficile de dire non !
Le musée Moto Guzzi réouvre après sa rénovation
Depuis le 29 avril, le musée de Moto Guzzi à Mandelo del Laro est à nouveau ouvert au public!
Essai Yamaha R7 - Attachante et efficace
Pour entrer dans le monde de la moto, nombreux sont ceux qui cèdent aux sirènes de la sportive. Reste qu’à 16 ans c'est 125cm3 et à 18 ans, 35kW, pas plus. Débarque sur le marché une nouvelle R7, qui veut bousculer la concurrence.

Hot news !

Yamaha Ténéré 900 – Une grande sœur pour la T7
Yamaha entend combler le vide laissé dans sa gamme par la Super Ténéré. Bientôt une Ténéré 900 ? Il semble bien que oui.
Triumph Street Triple RS-(RR ?) 2023 - Dorée à l'Öhlins
La Triumph Street Triple RS ne souffre d’aucun défaut et représente même le summum de sa catégorie. Mais voilà, pour les ingénieurs d’Hincley, apparemment, ça ne suffisait pas.
Présentation de la gamme Yamaha 2022 à l’anneau du Rhin
AcidMoto a été invité à l’anneau du Rhin par l’équipe Hostettler pour la présentation de la nouvelle gamme moto Yamaha. C’était durant cette fameuse journée où les nuages nous lâchaient une pluie teintée de sable du Sahara, donc un défi durant les essais.
Essai vidéo - Triumph Tiger 1200 GT et Rally Pro
À l'occasion de l'essai de la Triumph Tiger 1200 modèle 2022, nous avons roulé une journée sur la route et une journée en tout-terrain.
Essai Triumph Tiger 1200 GT et Rally - Qu’il y ait une route ou non
Dix ans après la première Tiger 1200, le millésime 2022 a été développé sans compromis pour s'attaquer au segment du maxi-trail si concurrentiel. Est-elle capable de détrôner l'allemande ?
Honda ST125 Dax 2022 – Le retour du mythique Dax après 41 ans !
Les mini-motos ont le vent en poupe, il suffit de voir l'engouement pour la MSX125 Grom également produite par le constructeur ailé. Du coup, après 41 ans d'absence Honda vient d'annoncer le retour du mythe à deux-roues : la Dax 125.