Article du 20 janvier 2021

Roadsters de moyenne cylindrée : KTM étoffe son offre avec la 890 Duke

Texte de Phoukham Phothirath / Photo(s) de Schedl R./J. Lissimore

C’est un segment particulièrement concurrentiel du marché moto – doux euphémisme. Ce cœur de gamme est bien plus qu’un segment, c’est un champ de bataille, dans lequel les constructeurs se livrent une âpre concurrence, une lutte à couteaux tirés. Et KTM de se jeter dans la bagarre. 

La firme autrichienne affûte son offre et dégaine la 890 Duke, qui vient ainsi épauler une 890 Duke R sortie un an plus tôt et qui défendra la marque orange au beau milieu des MT-09, Z900, Street Triple R et autre (nouvelle) Ducati Monster 950.

Ce modèle remplace la 790 Duke et, au passage, le moteur LC8c Euro5 voit sa cylindrée passer de 789 à 889 cm3, avec une puissance de 115 chevaux à 9’000 tours et un couple de 92 Nm à 8’000 tours. Ce supplément de 100 cm3 apporte un bonus de 10 chevaux par rapport à la 790 et il met surtout la 890 à 6 canassons de sa version « R », appelée aussi le « Super Scalpel ».

Dans sa version 890 Duke L, la puissance culmine définitivement à 95 ch, permettant de réduire sa puissance à 35 kW pour les besoins du permis A2/A limité.

Ce moteur est enchâssé dans un cadre treillis en acier, qui a la particularité d’intégrer le moteur comme élément porteur et qui se prolonge sur un bras oscillant en aluminium. Cette conception permet de contenir l’embonpoint et, ainsi, le poids à sec de la machine n'est que de 169 kg, un chiffre identique à celui de la 790 Duke. Quant aux suspensions, on se situe un cran en dessous de ce qui équipe la 890 R, mais on reste chez WP, avec une fourche inversée Apex de 43 mm non réglable, couplée à un amortisseur réglable, lui, en précharge.

La 890 est plutôt bien nantie au niveau des équipements électroniques, avec un « Ride by wire », une centrale inertielle 6 axes, un écran TFT avec affichage des modes de conduite. Ces derniers gèrent la réponse de la poignée des gaz, du contrôle de traction, la façon dont la puissance est délivrée et le niveau d’intervention de l’anti-wheeling: les modes « Rain », « Street » et « Sport » sont ainsi disponibles. Un mode Track entièrement paramétrable est également disponible en option. En option également le quickshifter, ainsi que le simulateur de départ arrêté.

En série, on trouve également un ABS actif sur l'angle (cornering ABS). Le freinage est optimisé par rapport à la 790, avec de nouvelles plaquettes pinçant des disques de 300 mm de diamètre. La selle, quant à elle, culmine à 820 mm du sol, soit quasiment la même hauteur que sur la 790, à 5 mm près. Enfin, on y trouve aussi des phares à LED, ainsi que les nouveaux pneumatiques Continental ContiRoad. En terme de connectivité, la 890 Duke jouit de la compatibilité avec l'application KTM MY RIDE.

Le look est également mis à jour, avec un réservoir qui devient orange sur l'une des deux versions. Et si jamais la nouvelle Duke n’est toujours pas à votre goût, il est toujours possible de piocher dans la gamme des accessoires KTM PowerParts ! Sur tout ces photos on voit le silencieux Akrapovic qui est évidement un accessoire, tout comme les leviers réglables et repliables ou les pièces anodisées orange.

Les motos de démonstration devraient être livrées début février pour ensuite un approvisionnement régulier à l'horizon de la mi-mars 2021. Le prix de vente est fixé à CHF 11'590.-, tant pour la 890 Duke que la 890 Duke L.

Foux Foux
Source :  KTM Sportmotorcycle GmbH
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
890 Duke
Année :
2021
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
Bicylindre parallèle,
Cylindrée :
889 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection directe
Performances
Puissance max. :
115 ch à 9'000 tr/min
Couple max. :
92 Nm à 8'000 tr/min
Transmission
Finale :
par chaîne
Boîte :
6 rapports avec Qucikshifter+ optionnel
Embrayage :
Embrayage Antihopping PASC™, actionnement mécanique
Partie cycle
Châssis :
Cadre acier chrome-molybdène avec moteur porteur comme élément participant à la rigidité du cadre, revêtement époxy
Suspension AV :
WP APEX ø43mm
Course AV :
140 mm
Suspension AR :
WP APEX Monoshock
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant ø 300mm avec étriers 4 pistons
Frein AR :
Étrier flottant à deux pistons, 240mm de diamètre
Dimensions
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
169 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Orange
 
Noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 11'590.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Week-end de test BMW par Facchinetti motos
Ce week-end à Saint-Cergue, 18 modèles de BMW seront mis à disposition par Facchinetti Motos pour des essais.
Triumph dévoile la Speed Triple 1200 RR, une Speed Triple 1200 RS carénée…
Triumph dévoile la Speed Triple 1200 RR, une Speed Triple 1200 RS carénée mais ne l’appelez pas « Daytona »…
BMW R18 B & Transcontinental : A l'assaut de l'Amérique!
D’ici la fin de cette année 2021, BMW s’attend à célébrer un nouveau record de ventes avec près de 140'000 motos déjà écoulées jusqu’en août. Les objectifs sont clairs : Être la marque moto premium numéro 1 au niveau mondial. Rien que ça !Après avoir lancé avec succès les R18 et R18 Classic en 2020 (4'000 ventes), la marque bavaroise dévoile aujourd’hui les R18 B et R18 Transcontinental. Ces deux nouveaux modèles, également motorisés par le plus gros boxer de tous les temps, sont prêts pour en découdre avec leurs concurrentes américaines.
EICMA 2021 – Le retour du plus grand salon du deux-roues
Après une édition 2020 qui se sera tenue en virtuelle, le salon EICMA fait son grand retour en 2021 et se tiendra du 23 au 28 novembre.
Test du Sur-Ron Light Bee: l'enduro électrique de 55 kg!
Lancée en 2018, la Light Bee, premier modèle de la marque Chinoise Sur-Ron est un deux-roues tout à fait unique et sur laquelle il est difficile de coller une étiquette. Au premier coup d’œil, elle ressemble à s’y méprendre à un E-Mountain Bike. Toutefois, elle n’a pas de pédales, possède un moteur capable de fournir 5 KW et 250 Nm en pic et et ne pèse que 55 kg. Vous avez dit moto ?
Retour sur le 3ème Steel Trophy de dirt track organisé à Orny (VD) par la Swiss Dirt Track Association (SDTA)
« Des airs d’Amérique », voilà ce que l’on nous avait promis pour le weekend dernier. Promesses tenues, et même bien au-delà.

Hot news !

Essai de la Kawasaki ZH2 SE: 200 chevaux confortables
Une année après sa sortie, Kawasaki propose une mise à jour de son roadster compressé, la Z H2. Cette évolution "SE" gomme-t-elle les défauts relevés lors de son introduction ?
Essai Kawasaki Ninja ZX-10R 2021 - Elle gagne en Superbike, et pas pour rien !
Cette nouvelle Ninja, on l'attendait un peu. La faute à des délais de livraison allongés, ce n'est qu'en juin qu'on a pu se saisir de cette bête. Et autant dire que l'attente valait la peine !
Essai BMW M1000RR - Se prendre pour un pilote, juste une journée
A ce niveau de technique, on peut parler de moto d'homologation. L'équipe Superbike de BMW pouvait formuler tout ses souhaits d'amélioration de la S1000RR pour en faire une meilleure base à la moto de compétition. Au guidon, la différence saute aux yeux.
Essai de la Zero SR/F : Silence, ça pousse!
Essai d'une moto branchée qui risque de vous surprendre.
Aprilia RSV4 Factory 2021 - A la pointe de l'efficacité
10 jours d'essai au guidon d'une Aprilia qui ne cesse de s'améliorer avec les années.
Cette fois c'est officiel, la Yamaha YZF-R7 va faire son retour
Les documents CARB (California Air Resources Board) sont comme les enfants et les leggings : ils ne mentent pas ! Et c'est en les consultant qu'on peut voir qu'une Yamaha YZF-R7 va faire son retour en 2022.